DSC_0007.JPG Érosion (ravin de Vallaguière)ThumbnailsAu cœur du ravin de VallaguièreÉrosion (ravin de Vallaguière)ThumbnailsAu cœur du ravin de VallaguièreÉrosion (ravin de Vallaguière)ThumbnailsAu cœur du ravin de VallaguièreÉrosion (ravin de Vallaguière)ThumbnailsAu cœur du ravin de VallaguièreÉrosion (ravin de Vallaguière)ThumbnailsAu cœur du ravin de Vallaguière


« Le site correspond à une reculée karstique par érosion sur voûte anticlinale sur la bordure est du massif jurassique du Coutach. Ce massif est bordé à l'Est par l'importante faille de Corconne. La reculée permet d'observer facilement, en coupe, les séries carbonatées du Callovien (Jurassique moyen) au Tithonien (Jurassique supérieur) : marnes avec beaux bads-lands à l'entrée des gorges et calcaires du Callovien et de l’Oxfordien, calcaires et calcaires argileux du Kimméridgien et calcaires de plate-forme externe du Tithonien. La coupe se complète à l'Est, vers Quissac, jusqu'aux calcaires du Bathonien et à l'Ouest jusqu'au Crétacé inférieur. Cette reculée a été initiée par une source karstique près du sommet du Callovien, elle a été ensuite creusée par érosion régressive. La source, encore active en période de crue, est liée à une petite faille N30. Le ruisseau de Vallaguière est un des affluents du Vidourle. Un forage pétrolier (QUISSAC-2) de 2104 m de profondeur a été réalisé entre 1947 et 1966 en bas de cette reculée. »

Source : https://inpn.mnhn.fr/site/inpg/LRO3121/tab/descGeologique